• Sonate en amitié majeure

  • VOCALOID©

      Nous sommes à la fin du mois d'août. Victoire, en salopette, prépare ses affaires pour la rentrée de la semaine prochaine, sinon elle ne pourra pas voir ses amis avant le retour en classe. Elle recompte ses cahiers et se rend compte qu'il lui en manque un à spirale, pour l'art plastique. Vite, elle descend les escaliers de sa maison et va chez sa mère pour l'en informer. Celle-ci lui rappelle qu'elle ira en ville cet après-midi avec Olga, Edwige, Juliette et Philippine, et qu'elle n'aura qu'à en prendre un à ce moment. Ces quatre filles sont ses meilleures amies depuis la 6ème. Elles sont inséparables. Il y a aussi Margaux, qu'elle connaît depuis le CE1, mais elle n'était pas libre cet après-midi là...

      Il est enfin 14h. Victoire enfile une casquette, ses Converses©, attrape son portable et un billet de 20€ et court jusqu'à l'arrêt de bus où l'attend Edwige. Ces deux-là habitent dans le même quartier. Philippine dans un autre, et Olga et Juliette carrément dans une autre ville. Elles montent dans le bus de ville, présentent leur carte au chauffeur et prennent deux sièges à l'arrière. Elles arrivent en ville en moins de deux et se dépêchent de se rendre au point de rendez-vous. 

      Devant l'ancien temple, elles attendent patiemment Juliette et Philippine: Olga est déjà là. Elles parlent de tout et n'importe quoi jusqu'à apercevoir leurs amies. Démarre ensuite une folle après-midi dans la petite ville, où elles ont passé plus de temps à essayer, regarder, commenter etc... qu'à acheter. Victoire a choisi un cahier en vitesse et elle est repartie comme en début d'après-midi dans le bus avec Edwige.

      En rentrant, Victoire regarde son calendrier. Ah la la... La rentrée, c'est bientôt bientôt! Alors qu'elle rêve de cette nouvelle année qui l'attend dans quelques jours, son téléphone sonne: c'est Charles.

      << Allô Victoire?
      - Ouais? 
      - C'est quand la rentrée déjà pour nous, j'ai perdu la feuille!
      - C'était aujourd'hui, dit-elle, sadique.
      - T'es sérieuse?!
      - Mais non andouille! C'est mardi 3!
      - Me fais pas des blagues comme ça! J'ai bien failli faire une crise cardiaque!
      - Si on peut même plus rigoler...
      - Roooh c'est bon, je ne suis pas mort! Au fait, "il" t'a envoyé un message?

      Charles ne le vit pas, mais Victoire s'empourpra. Le "il" en question n'était autre que le garçon dont elle est amoureuse, mais aussi un des meilleurs amis de Charles, qui lui avait donné son numéro.

      - Ouais, quelques uns...

      Enfin, quelques uns, c'est un peu faux. Ils avaient en réalité échanger plus de 1 000 SMS durant le mois d'août.

      - Et alors?
      - Ben... On est ami maintenant!
      - Oh ben c'est cool alors!
      - Ouais! Bon, je dois... Travailler ma clarinette, salut!
      - Salut! A bientôt! >>

      Victoire raccroche et se jette sur son lit, pensante... Charles était vraiment un super pote de lui avoir donné le numéro d'Edouard! Grâce à lui elle avait pu se rapprocher énormément de lui pendant les vacances.

      Alors qu'elle réfléchit sur son lit, Victoire tombe sur une partition. << Ah oui, je dois faire de la clarinette! >> Pense-t-elle. Et, après maintes efforts pour se relever, elle finit par monter son instrument et jouer une des 32 études de Rose...

    ~~~

      Nous sommes enfin le mardi de la rentrée des 3ème. Victoire et Edwige court sur leurs amis, garçons et filles, pour leurs dire bonjour. Mais ils n'ont même pas le temps de se raconter leurs vacances, que le censeur commence déjà l'appelle des différentes classes. Victoire, Edwige, ainsi que Charles et presque tous ceux de leur classe de l'an dernier, savent déjà qu'ils seront en 3°1.

      << Cool, c'est encore madame M. notre prof principale!
      - Yes!!! >>

      Madame M. est leur prof d'anglais et d'euro. anglais depuis l'an dernier, et c'est une prof merveilleuse! La classe se rend donc dans leur grande salle (ils ont une des énormes salles au rez-de-chaussée) pour les explications. On leur distribue papiers, emploies du temps, carnets de correspondances etc... Et puis Mme M. leur parle du voyage. Etant les euro. anglais, ils ont droit cette année (enfin) à un voyage à Londres dans des familles d'acceuil. Les élèves, tous excités, écoutent avec attention. Demain, ils feront les groupes pour les différentes familles...

     


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique